Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Fête de la musique #4 : lumière sur...Melek - Médiathèque Georges-Wolinski

Dans le cadre du concours pour la fête de la musique organisée par la ville de Noisy-le-Grand. On vous propose aujourd'hui de découvrir le quatrième candidat sélectionné par le tremplin musical !

EDIT du 21/06/2018 : Le vainquer du tremplin musical est Ligeh Moneh. Il jouera la première partie du concert du 21 juin.

Après Moka, Mounkila, et Ligeh Moneh, c'est Melek qui fait l'objet d'un quatrième et dernier coup de projecteur. Comme dirait Barry White, Let the music play !

 

Melek

 

Basé depuis 2003 dans le 92 en Ile de France, Melek est auteur-compositeur interprète et guitariste de musique du monde. Son répertoire est un condensé de la musique noire transatlantique. Le mélange des cultures et des musiques le passionne et Melek, épris de nouveauté, y puise son inspiration : il harmonise chants, rythmes et mélodies d’Afrique, avec des sensibilités Jazz, Gospel, Funk et Reggae. Son talent vous transporte d’un coin du monde à un autre, au travers d’une interprétation originale, mélange entre musiques modernes et traditionnelles dans un style inédit.
Le 20 juin à Noisy-le-Grand, vous aurez le plaisir de savourer ses propres compositions, une musique dont le secret et la magie se cachent au cœur de l’Afrique. Vous ne serez nullement dépaysés car vous saurez apprécier des compositions telles que « Bibégés bi Jah », « Bon ba kunde », « Topo na topo », « Dini longue », « Nyambe nsôn wem », « Soul Makoune », « la folie ô », « Get ready ». L’univers de Melek repose sur un répertoire puisé dans les rythmes du Cameroun (Makossa, Hissikô), du Sénégal, du Mali, de la Guinée et du Cap-vert. Ecouter ou voir, c’est combiner plaisir, joie et musique d’ici et d’ailleurs pour des spectateurs de tout âge.

Guitariste, bassiste et chanteur, la musique tient très tôt un grand rôle pour Melek HABASSA. Appartenant dès 6 ans à une chorale de Gospel à Edéa (Cameroun), il baigne également dans l’Assikô, le Makossa et le Bikutsi, ces rythmes nationaux qui font la fierté des camerounais. Son influence musicale viendra également de la musique africaine-américaine (soul, funk, Jazz) avec des leaders tel James Brown, Otis Redding, Ray Charles et les grands groupes comme Earth Wind & Fire, The Commodores, Kool & the gang etc.
En 1992, Melek crée HABASSA and the New Melody pour promouvoir et faire connaître ses compositions auprès du public français. En 2003 paraît son 1er album, The King of Glory, où il développe le Gospel africain, tout en y injectant des sonorités modernes. Un autre album sort fin 2008, album qui retentit comme un retour aux sources, avec des accents Makossa, des rythmes de l’Afrique de l’Ouest et de l’Amérique latine. Il y rend hommage à sa terre camerounaise et sa langue natale, à travers des chansons traditionnelles et des ballades.
Sans jamais perdre de vue ses racines les plus profondes, cet artiste n’a de cesse de construire un pont entre l’Afrique et l’occident, mais aussi entre les différentes cultures africaines.

Les influences de Melek

Melek en vidéo  

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.