Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

The Queen is dead - Médiathèque Georges-Wolinski

The Smiths // CD

La Pop anglaise dans toute sa beauté.

Il y a 1 an était commémoré les 30 ans de The Queen is dead, album des Smiths sorti en 1986, considéré depuis longtemps comme cultissime.

Né sur les cendres du mouvement punk, The Smiths n’ont eu au final que 5 années d’existence (de 1982 à 1987), mais une intense activité : 4 albums et une multitude de singles, composés dans l’urgence.

Signé chez Rough Trade, le nouveau et très puissant label indépendant, ils deviennent populaires dans toute l’Angleterre en 2 ans et leur impact a été considérable sur le rock britannique, et le rock tout court.

Ce 3e album les installe au sommet. The Smiths, originaire de Manchester (comme Joy Division, Oasis ou Happy Mondays), c’est avant tout Johnny Marr le guitariste compositeur et Morrissey, ce jeune homme introverti, le songwriter visionnaire et chanteur. Tous deux, fou de pop des années 60 et marqué par le mouvement punk, nous propose des titres qui sont autant de chroniques de l’Angleterre de ces années de plomb, fortement marquée par les mouvements sociaux. La chanson phare de l’album The Queen is dead devait s’appeler Margaret on the guillotine, ça donne le ton ! Avec sa voix au timbre doux et touchant, un brin romantique, Morrissey chante la détresse, palpable dans tous les titres, ainsi que le malaise et le combat de toute une génération. Il sait aussi manier avec brio l’ironie, partout présente, comme un rempart. En 37 minutes, The Smiths subliment la pop anglaise et sauront trouver de nombreux héritiers...

 

 OPAC Détail de notice

 

 

embed video plugin powered by Union Development


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.