Genre très prisé dans les pays anglo-saxons depuis la période de la guerre froide, la politique-fiction a le vent en poupe depuis quelques années en France. C’est un genre hybride, à la fois utopie, anticipation, ou roman d’espionnage.

Mais attention, quelques règles d’or se sont imposées au fil du temps : ainsi la nécessité, pour le romancier de politique-fiction qui ne doit pas oublier que son œuvre reste une satire du présent, d’exclure une anticipation considérée comme trop large, de l’ordre de 20 à 30 ans.
Une autre règle d’or s’est imposée : la politique-fiction est une œuvre sérieuse qui suppose une documentation fouillée. Seules sont valables les œuvres de politique-fiction qui, reposant sur une analyse détaillée et précise de la réalité contemporaine, éclairent le présent par la fabrication de l’avenir.

Comme on le voit, la politique-fiction n’est pas qu’un jeu littéraire. Elle se propose pour but de renseigner et de mettre en garde.
L’émotion qu'elle suscite, l’effroi qu’elle génère face à ce qui va être, doit servir de détonateur pour éveiller les consciences.

OPAC Sélection de notices