Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Libérées, le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale - Médiathèque Georges-Wolinski

Titiou Lecoq // Livre

"Après avoir lu ce livre, vous ne ramasserez plus une chaussette qui traîne par terre. Mieux, vous le vivrez bien".

Qui ne s'est jamais dit que c'était toujours elle qui faisait la vaisselle ? Qui pense à prendre rendez-vous chez le pédiatre ? Bref, que c'était toujours la même personne qui accomplissait les corvées. Et qui ne s'est jamais demandé : "Pourquoi" ?

En partant de ce qu'on appelle la charge mentale (idée développée par Emma dans sa bande dessinée qui a fait le tour des réseaux sociaux il y a quelques mois), Titiou Lecoq, journaliste, écrivain et blogueuse, essaie d'apporter des réponses à cette question. Et une chose en amenant une autre, ce sont les sphères publiques (travail, l'espace "en commun", ...) et privées (corvées, éducation des enfants...) qui sont interrogées, concernant le statut de la femme, et la place qui lui est donnée.

Ce texte dénonce des faits qui sont tellement ancrés en nous, qu'on y faisait même plus attention comme par exemple : pourquoi les femmes s'embarrassent d'un sac à main, quand les hommes se servent de leurs poches ?

Ce livre nous fait du bien, en dénonçant des actes répétés dans notre vie quotidienne, tellement répétés que cela nous semble la normalité. Les réflexions de Titiou Lecoq sont appuyées sur un tas de références et de données, ce n'est pas juste le résultat d'un état d'âme, mais une réflexion fouillée, qui reste malgré tout très accessible. 

A mettre entre toutes les mains.

Son blog, Girls and geeks.

OPAC Détail de notice

OPAC Détail de notice

 



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.