A la fin des années 70, le Post-punk succède à la première vague punk des années 76-77. S'ouvre alors une période de riches expérimentations musicales et le rock s'en trouve à jamais transformé.

Retrouvez une sélection d'albums de cette période musicale.

En 1977, la vague punk est à bout de souffle, se réduisant à une simple formule commerciale. Si ce mouvement a mis à mal le rock à papa, cela restait, au fond, assez traditionnel. De jeunes artistes, issus de la bohême artistique, trace la voie d'une nouvelle approche musicale, tout en assumant l'héritage punk (do it yourself) : le post-punk prend ses distances avec le réalisme social et politique, et laisse plus de place au non-conformisme et à l'experimentation, ainsi qu'à l'introspection. Les textes sont plus subtils et diffuse une réflexion singulière et anticonformiste au coeur de la musique pop. Allen Ravenstine de Pere Ubu déclarait en 1978 : "Les Sex Pistols ont chanté "No future", mais il y a un futur et nous essayons de le construire"

Les artistes post-punk considérant les maisons de disques dépourvues d'imagination pour s'ouvrir à la créativité nouvelle, c'est l'éclosion des labels indépendants et d'une presse musicale audacieuse, de 1978 à 1984.

Le post-punk a contribué à l'émergence d'une scène musicale indépendante et la gestation de plusieurs courants musicaux : rock gothique, rock industriel, et rock indépendant...

 

OPAC Sélection de notices