Annelise Heurtier // Livre

Où l'on apprend qu'il serait dangereux, quand on est une fille, de courir pendant plus de 10 minutes.

"Si tu cours trop longtemps, des poils vont te pousser partout sur le corps. Comme un homme. De la barbe aussi. Et de la moustache." Sans parler du risque de stérilité ! Catherine, adolescente des années 60, découvre un peu par hasard le plaisir de la course à pieds. Mais cette pratique, à l'époque, est complètement interdite aux filles. Jeune fille jusqu'ici sage et obéissante, Catherine commence alors à se questionner sur la société et la place qu'on veut lui attribuer.

J'avais eu un coup de coeur pour son précédent roman, Sweet sixteen, qui raconte le début de la fin de la ségrégation raciale dans les lycées américains. Ici, Annelise Heurtier nous plonge dans la France d'avant mai 68, avec un roman toujours aussi efficace et documenté. Les descriptions de la vie quotidienne de Catherine, dans sa famille et à l'école, ses rencontres, immergent le lecteur dans la société de cette époque, et j'avoue être restée abasourdie en lisant certains passages ! À lire donc, et à conseiller, dès l'adolescence, pour mieux comprendre cette époque.

Pour découvrir un peu plus ce roman, allez en lire les premières pages sur le site de Casterman, et le "making off" sur le blog d'Annelise Heurtier. Elle y raconte notamment l'histoire vraie qui a servi de point de départ à ce roman, celle de la marathonienne Kathrine Switzer.

OPAC Détail de notice

OPAC Détail de notice