Cy // Livre

Une histoire simple mais profondément encrée dans notre société

Des femmes travaillent dans une usine dans les années 20. Elles peignent des cadrans et mettent à la bouche un pinceau préalablement trempé dans du radium. L’ambiance est bonne enfant entre collègues-copines et elles s’amusent du fait de leurs vêtements, leurs dents qui scintillent dans le noir. Mais un jour, un médecin signale à l’une d’elle de ne pas porter le  pinceau à la bouche. Repris par la hiérarchie il est immédiatement licencié. Puis certaines continuent leur carrière vers d’autres professions. Mais d’anciennes collègues meurent et leur santé à elles déclinent à vue d’œil. Elles perdent leurs dents et ressentent des douleurs aux articulations. Elles sont toutes condamnées et décident alors de porter plainte.

Cette histoire décrit ces femmes qui juste en travaillant ont sacrifié leur vie. Leur travail les a mené à la perte. Elles obtiennent le droit de vote mais surtout le droit de mourir en silence.

Le dessin est aux crayons de couleur sous des nuances de couleurs violettes et vertes.

C'est un récit touchant

 OPAC Détail de notice

OPAC Détail de notice